Panier

Chargement en cours ...

mai 2021

Vestiges de l’âge du Bronze à Oudalle (Seine-Maritime)

C’est à la pointe nord du village d’Oudalle (Seine-Maritime) que cinq archéologues d’Archeodunum ont réalisé une fouille de 4 500 m², avant l’aménagement du lotissement « La Plaine » par la société AMEX. L’équipe est intervenue sur prescription du Service régional de l’archéologie de Normandie. Elle a mis au jour les vestiges d’un site de l’âge du Bronze, dont une magnifique hache à talon.

Des vestiges de l’âge du Bronze moyen

Arthur Tramon et son équipe ont découvert des vestiges datés d’une période appelée par les spécialistes « âge du Bronze moyen », soit vers 1500 av. J.-C. Il s’agit de restes de fossés, de fosses, de foyers ou de fours disséminés un peu partout sur les 4 500 m² explorés. Plusieurs fosses ont servi de dépotoir.

Oudalle. Plan général des vestiges. © Archeodunum.

Oudalle. Plan général des vestiges. © Archeodunum.

 

Oudalle. Fragments de foyer au fond d’une fosse. © Archeodunum.

Oudalle. Fragments de foyer au fond d’une fosse. © Archeodunum.

 

Oudalle. Vestiges d’un four. © Archeodunum.

Oudalle. Vestiges d’un four. © Archeodunum.

 

Terrain (jadis) construit, accès à l’est

Un élément remarquable est un enclos quadrangulaire, dont l’équipe n’a exploré qu’une partie. Ce sont plusieurs fossés qui en dessinent les contours : largeur de 60 m, superficie de plus de 3000 m², avec des subdivisions internes. C’est probablement sur ce terrain que se situaient les habitations, hélas irrémédiablement disparues. Dans l’angle nord-est, une interruption dans le tracé des fossés marque une entrée.
Cet ensemble s’inscrit dans une période où, en Normandie, on passe de petites exploitations agricoles ouvertes à des établissements bien délimités par un fossé souvent profond.

Une belle surprise !

En dégageant l’accès de l’enclos, nos archéologues ont fait une très belle découverte : une hache en bronze, très peu oxydée et parfaitement conservée après 3 500 ans ! Cet objet est vraisemblablement lié à un dépôt volontaire, réalisé à l’entrée de l’enclos, mais l’hypothèse d’une perte dans cet espace de passage ne peut être totalement écartée à ce jour.
Si cette hache à talon est caractéristique de productions normandes de l’âge du Bronze moyen, c’est un des rares exemplaires régionaux à avoir été trouvé en contexte. D’autres exemples du même type ont notamment été découverts dans le Calvados ou au sud de l’Angleterre.

Hache à douille de l'âge du bronze moyen. © Archeodunum.

Hache à talon de l’âge du Bronze moyen. © Archeodunum.

 

Oudalle. La hache au moment de sa découverte. © Archeodunum.

La hache au moment de sa découverte. © Archeodunum.

 

L’équipe au travail. © Archeodunum.

L’équipe au travail. © Archeodunum.

Et après ?

La société AMEX a désormais récupéré son terrain pour y installer le lotissement « La Plaine ». Côté archéologie, les experts vont étudier l’ensemble des données recueillies (photos, dessins, objets, etc.) afin de comprendre au mieux comment on a vécu ici au IIe millénaire avant J.-C. La hache recevra les meilleurs soins au laboratoire Arc’Antique. Tous les résultats seront synthétisés dans un rapport de fouille abondamment documenté.