Panier

Chargement en cours ...

avril 2021

Vaux-le-Vicomte restaure le plafond du Grand Salon : l’œuvre de Charles Le Brun révélée

Restauration de la partie supérieure du Grand Salon

Si le Grand Salon de Vaux-le-Vicomte est la plus emblématique des pièces du château par son programme architectural et décoratif, elle est également celle qui a le plus souffert des affres du temps. Une grande partie de la coupole est lézardée, des fissures et des craquelures apparaissent en de nombreux endroits et la totalité de la surface est fortement encrassée. Les élévations et termes en stucs nécessitent également d’être nettoyés. Cette restauration est incontournable afin que le château retrouve sa superbe et que le visiteur puisse appréhender la grandeur de l’œuvre de Nicolas Fouquet.

9de154922f8b970fe1ffae38e2ec9b8aee18e2d2

539f5f774f5f837833fc398627e5bb08d679d36d

495118532113eca9d881f5cf2f6d0abf936dbfcd

 

Projection lumineuse du « Palais du Soleil « 

Afin de parachever cette restauration, les esquisses de Charles Le Brun seront numérisées, colorisées et projetées sur la coupole. En 1660, le peintre-décorateur Charles Le Brun, après avoir réalisé un programme décoratif majestueux pour le Grand Salon, projetait de réaliser une exceptionnelle fresque sur sa coupole, d’une dimension de 400 m². Le projet conjuguait avec harmonie et grandeur la somme des connaissances en architecture, sculpture, peinture, mais aussi en astronomie et en astrologie, en histoire et en géographie de son époque.
En raison de l’arrestation de Nicolas Fouquet le 5 septembre 1661, le peintre ne put jamais commencer la réalisation de son travail.