Panier

Chargement en cours ...

août 2022

Journées européennes du patrimoine

Patrimoine durable à l’Institut national d’histoire de l’art
les 17 et 18 septembre 2022

Les 17 et 18 septembre 2022, l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) ouvre les portes de ses sites patrimoniaux. Il organise à cette occasion un programme d’événements conviviaux autour du thème Patrimoine durable : mini-conférences, concours d’éloquence, exposition d’œuvres et documents rarement montrés, conférence, ou encore ateliers pour les enfants et leurs familles.

 

Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art - Salle Labrouste © INHA. Photo Laszlo Horvat, 2018. DR.

Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art – Salle Labrouste © INHA. Photo Laszlo Horvat, 2018. DR.

L’Institut national d’histoire de l’art occupe des lieux parmi les plus prestigieux au cœur de la capitale : la salle Labrouste et la galerie Colbert, deux sites patrimoniaux emblématiques de l’architecture et de l’urbanisme du XIXe siècle. En offrant l’opportunité de découvrir ce patrimoine, l’INHA invite aussi le public de ces journées à aller à la rencontre de l’histoire de l’art, discipline qu’elle représente, soutient et fédère à travers un programme varié.

Cette année, ces deux jours coïncident avec la réouverture de la totalité des espaces de la Bibliothèque nationale de France (BnF) sur le site Richelieu, après plus de dix années de rénovation et de transformation. La salle Labrouste, bibliothèque de l’INHA située dans le site Richelieu, sera accessible sur réservation obligatoire (mise en ligne de la billetterie gratuite fin août 2022 sur le site Internet de la BnF).

Ces Journées européennes du patrimoine permettent aux historiennes et historiens d’art, ainsi qu’aux étudiantes et étudiants qui travaillent dans la galerie Colbert et la salle Labrouste de partager leur passion, en lien avec le thème des journées européennes du patrimoine 2022 : Patrimoine durable.

L’INHA donne ainsi la parole à Mathieu Lours, historien de l’architecture, pour une conférence sur les évolutions de la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole durable de la ville au fil des siècles. Une exposition présentera des cartons d’invitation conservés dans les collections de la Bibliothèque de l’INHA, témoignage de la préservation d’un patrimoine intrinsèquement éphémère. Des jeunes chercheurs présenteront leurs travaux : les étudiants en master d’histoire de l’art synthétiseront leur recherche en 180 secondes lors d’un concours dédié. L’exposition de photographies de l’école de Kharkiv (Ukraine), et l’installation de l’artiste azerbaïdjanais Babi Badalov, dans le hall Rose Valland, sont aussi l’occasion de décentrer le regard. Des ateliers pour les enfants et familles ainsi qu’un salon de lecture pour le jeune public viennent compléter ce programme.

 

Pour en savoir plus… : https://www.inha.fr/fr/index.html