Panier

Chargement en cours ...

janvier 2022

Un nouvel opérateur de l’archéologie préventive

Le service d’Archéologie Nice Côte d’Azur obtient l’habilitation de l’État pour réaliser des diagnostics et des fouilles archéologiques préventives.

Créé en 2009, le service d’Archéologie Nice Côte d’Azur étudie et fouille le passé de nos prédécesseurs pour reconstruire, sauvegarder et mettre en valeur l’histoire prestigieuse et singulière d’un territoire partagé entre monts et rivages. Conçu pour accompagner l’aménagement du territoire, qui modernise notre cadre de vie mais consomme aussi parfois le patrimoine archéologique, le service d’Archéologie a réalisé, depuis sa création, plus de 45 diagnostics, fouilles archéologiques préventives, prospections terrestres et sous-marines, sur 100 000 m². En mars 2015, le service d’Archéologie a été mutualisé entre la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur afin qu’il puisse mener des fouilles archéologiques préventives terrestres sur l’ensemble du territoire métropolitain. Jusqu’à maintenant, ces fouilles préventives à Nice et dans la Métropole n’étaient effectuées que lorsque la Ville de Nice ou la Métropole étaient maîtres d’ouvrage. Ce service ne pouvait donc pas intervenir en régie lorsqu’une autre commune membre de la Métropole était concernée par une prescription de fouilles et opérait, alors, sous condition tarifée comme s’il s’agissait d’un aménageur privé. Le transfert de la compétence d’archéologie préventive, voté en mai dernier, a donc ouvert la possibilité aux communes de faire appel au service d’Archéologie Nice Côte d’Azur pour les fouilles préventives, dans le cadre d’une mutualisation, réduisant substantiellement les coûts pour ces communes. Le transfert de cette compétence à la Métropole a permis également au service d’Archéologie d’obtenir, depuis le 30 novembre, l’habilitation de l’État pour réaliser les diagnostics d’archéologie préventive.