Panier

Chargement en cours ...

décembre 2019

Un navire viking découvert en Norvège

Un navire viking vieux de 1 000 ans a été mis au jour dans un champ par des archéologues utilisant des moyens de prospection de haute technologie. Les chercheurs ont utilisé un géoradar pénétrant dans le sol pour faire leur découverte.

 

Une image géoradar pénétrant dans le sol montrant le cercle de 59 pieds de diamètre montre la zone dans laquelle se trouve le navire Viking. La quille de 42 pieds de long, en vert, a été détectée par le géoradar. Photo DR.

Une image géoradar montrant le cercle de 18 mètres (59 pieds) de diamètre montre la zone dans laquelle se trouve le navire Viking. La quille de 13 mètres (42 pieds) de long, en vert, a été détectée par le géoradar. Photo DR.

 

Le village norvégien d’Avaldsnes est un ancien bastion viking. Selon la société historique de la ville, la flotte de défense norvégienne a pu mobiliser environ 310 navires en temps de guerre. En outre, il y avait probablement plusieurs milliers de navires privés de belle taille. Lorsque les chefs mourraient, ils étaient déposés dans leurs navires puis inhumés dans de grands monticules funéraires.

Mais les trouver est rare. À ce jour, une quinzaine de navires vikings seulement ont été fouillés. Les archéologues de l’Institut norvégien de recherche sur le patrimoine culturel (NIKU) étaient donc très excités le mois dernier lorsqu’ils ont découvert ce qui semble être un site funéraire de la période mérovingienne ou viking à Edøy, une minuscule île de l’archipel à l’ouest de Trondheim. Ils ont fait cette découverte grâce à la technologie géoradar.

«Nous ne connaissons que trois sépultures de navires vikings bien préservées en Norvège, et celles-ci ont été fouillées il y a longtemps. Ce nouveau navire aura certainement une grande importance historique et il ajoutera à nos connaissances car il peut être étudié avec des moyens modernes d’archéologie », explique le Dr Knut Paasche, chef du département d’archéologie numérique au NIKU, et expert en navires vikings.

Le navire a été trouvé à Edøy en utilisant les techniques de géoradar pénétrant dans le sol, développées par l’institut de recherche LBI Arch Pro et ses partenaires (y compris NIKU), et en employant la technologie de Guideline Geo, qui sonde la terre comme une surfaceuse (Zamboni) chassant les artefacts, techniques qui avaient auparavant été utilisées pour détecter les mines terrestres dans les anciennes zones de guerre.

Le navire a été trouvé par les archéologues du NIKO, Manuel Gabler et Dag-Øyvind Engtrø Solem, qui inspectaient une zone près de l’église d’Edøy en septembre 2019. Ils avaient terminé l’arpentage de la zone et avaient un peu de temps supplémentaire, alors ils ont décidé d’utiliser le géoradar sur une ferme voisine. C’est là qu’ils ont détecté le navire de façon inattendue, enterré sous un monticule dans le champ d’un fermier. «Alors que la technologie fait des progrès», explique le Dr Paasche, «nous en apprenons de plus en plus sur notre passé.»

Bien que les découvertes soient encore considérées comme rares, la nouvelle technologie a aidé les archéologues à faire deux de ces trouvailles majeures au cours des deux dernières années. En 2018, un navire Viking parfaitement intact avait été mis au jour à Gjellestad, juste en dessous de la terre végétale, où des preuves suggèrent qu’il y avait auparavant un grand monticule funéraire qui avait été arasé. L’affaire Edøy est presque identique.

Les données géoradar montrent que le navire à Edøy a une quille de plus de 42 pieds (13 mètres) de long (la quille est un long morceau de bois qui sert de colonne vertébrale au navire). La proue et la poupe du navire semblent avoir été endommagées par des labours profonds, mais la coque semble intacte.

«La longueur de la quille indique que le navire pouvait avoir une longueur totale de 16 à 17 mètres [52 à 55 pieds]. Il est trop tôt pour dire quelque chose de certain sur l’âge du navire, mais le navire doit être de la période mérovingienne ou viking. Ce qui signifie que le navire a plus de 1 000 ans », explique encore le Dr Paasche.

Le fermier sur la terre duquel le navire a été trouvé s’appelle Per Hassle et a été très coopératif. «L’inhumation est, en effet, située dans une ferme en activité, mais nous n’aurions pas pu souhaiter un propriétaire plus agréable. Il s’intéresse beaucoup à l’histoire, en particulier à l’histoire locale, et est très enthousiaste à l’égard du projet », a déclaré v Solem.

NIKU prévoit de procéder à des fouilles dans un proche avenir, ainsi que d’explorer de plus grandes parties de la région d’Edøy dans l’espoir de trouver d’autres artefacts vikings.

 

Source : https://news.artnet.com/art-world/viking-ship-found-georadar-norway-1722768?amp=1