Panier

Chargement en cours ...

août 2020

L’origine des pierres de Stonehenge enfin découverte

Après plusieurs analyses, les archéologues ont annoncé avoir découvert l’origine des mégalithes de Stonehenge, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ces pierres monumentales viendraient du bois de West Woods, à 25 km du célèbre site néolithique britannique.

 

Ces pierres monumentales viendraient du bois de West Woods, à 25 km du célèbre site néolithique britannique. Photo Flickr/Freesally ©CC0. Photo DR.

Ces pierres monumentales viendraient du bois de West Woods, à 25 km du célèbre site néolithique britannique. Photo Flickr/Freesally ©CC0. Photo DR.

 

La fin d’un débat de plus de quatre siècles entre les scientifiques

Cela faisait plus de quatre siècles que les archéologues et les géologues débattaient sur l’origine de ces pierres. Le site de Stonehenge présente deux types distincts de dalles en demi-cercle : des petites pierres bleues et des blocs de grès de 9 mètres de long, également appelés des pierres de sarsen. Si les scientifiques ont retrouvé la trace du premier type dans les collines de Preseline, dans le sud-ouest du Pays de Galles, à 200 km du site, ils ignoraient encore l’origine du second. Initialement, ces mégalithes étaient au nombre de 80 et érigés en arcs carrés. Aujourd’hui, il n’en reste que 52 qui forment l’architecture principale de Stonehenge.

Pour découvrir l’origine de ces gigantesques pierres, une équipe de chercheurs, menée par David J. Nash de l’université de Brighton, a analysé les éléments présents dans les roches pour identifier leur composition chimique. Géochimie, spectrométrie de fluorescence X, spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif, spectrométrie d’émission atomique… Toutes les données obtenues ont permis de conclure que la majorité des pierres de sarsen ont la même composition chimique et proviennent des environs de West Woods, situé dans le comté de Wiltshire, à seulement 25 km au nord du célèbre site néolithique. Surplombant la vallée du Kennet, ce bois du 6 km² contenaient autrefois une forte concentration de sarsen, dont la plupart des pierres ont été brisées et enlevées à partir du XIXe siècle.

La suite sur https://www.connaissancedesarts.com/archeologie/lorigine-des-pierres-de-stonehenge-enfin-decouverte-11143666/