Panier

Chargement en cours ...

mars 2020

Les prix Clio de l’Archéologie 2019 décernés à quatre chercheurs CNRS

Ce sont quatre chercheurs CNRS qui ont reçu, le 10 mars dernier, l’ensemble des prix Clio 2019 pour la recherche archéologique. Gregory Pereira, Laetitia Borau, Elisa Nicoud et Sophie Gilotte ont en effet remporté les trois prix principaux et le prix spécial du jury. Ces prix viennent récompenser le travail de fouille colossal que chaque équipe a mené ces dernières années.

Fondé en 1997 pour encourager la recherche archéologique française à l’étranger, le Prix Clio de l’Archéologie est décerné chaque année par un jury d’universitaires indépendants. Il est doté de quatre prix, dont un prix spécial du jury qui récompense l’ensemble de l’œuvre d’un archéologue.

Lauréat du 1er prix, Gregory Pereira est directeur de recherche CNRS au laboratoire Archéologie des Amériques (ARCHAM, UMR 8096, CNRS / Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne). Il est aussi responsable du projet archéologique Uacúsecha, dont l’objectif est de comprendre les antécédents et la formation du royaume tarasque, une civilisation précolombienne majeure de l’ouest du monde Méso-américain (Mexique). Centré sur un espace profondément marqué par le volcanisme, le projet s’intéresse aux transformations qui marquent la région et notamment aux migrations à l’origine de ce royaume. La production scientifique du projet Uacusecha est conséquente et se décline sous la forme de publications scientifiques dans des revues internationales, chapitres d’ouvrages, rapports de fouille et travaux universitaires de master et doctorat. Le projet a aussi donné lieu à une exposition montée en collaboration avec le Museo Nacional de Antropología de Mexico qui fut l’occasion de la publication d’un catalogue destiné à un public plus large. Pour en savoir plus : https://www.clio.fr/securefilesystem/Uacusecha%20Prix%20Clio%202019%20bis%20corrig%C3%A9.pdf

Chargée de recherche CNRS à AUSONIUS – Institut de recherche sur l’Antiquité et le Moyen Âge (IRAM, UMR 5607, CNRS / Université Bordeaux Montaigne) et spécialiste des structures hydrauliques à l’époque romaine, Laetitia Borau a remporté le 2ème prix pour la mission archéologique française «La gestion de l’eau à Baelo Claudia durant l’Antiquité » qu’elle dirige en Andalousie. Baelo Claudia constitue un cas d’étude très riche pour l’analyse de l’ingénierie hydraulique romaine et de la gestion de l’eau dans le contexte spécifique d’une région soumise à un climat semi-aride. Cette recherche, toujours en cours, puise son originalité dans la mise en évidence de la bonne conception du réseau hydraulique et l’importance du rôle des ingénieurs, architectes et topographes romains. Pour en savoir plus : https://www.clio.fr/securefilesystem/Borau-Laetitia.pdf

Elisa Nicoud est chargée de recherche CNRS au sein du laboratoire Cultures et Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge (CEPAM, UMR7264, CNRS / Université Côte d’Azur). Spécialiste de l’altérité et de l’évolution des sociétés au Pléistocène moyen, elle a reçu le 3ème prix pour le projet de recherches archéologiques qu’elle dirige depuis 2012 à Valle Giumenthia (Abruzzes, Italie). Ce programme de l’École française de Rome contribue à la connaissance du Paléolithique inférieur européen et des dynamiques des premiers peuplements du continent. Pour en savoir plus : https://www.clio.fr/securefilesystem/NICOUD0001.pdf

Chargée de recherche CNRS au laboratoire Histoire et archéologie des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (CIHAM, UMR5648, CNRS / ENS Lyon), Sophie Gilotte a, quant à elle, remporté le prix spécial du jury. L’archéologue mène des recherches sur l’Archéologie de l’Occident musulman, le haut Moyen-Âge, le peuplement rural, l’islamisation et l’étude des sources matérielles comme l’instrumentum et les graffitis. Elle dirige, depuis 2009, la « Mission archéologique Albalat (Estrémadure, Espagne) – La vie aux frontières d’al-Andalus » : l’agglomération fortifiée musulmane d’Albalat, dont l’activité s’étend du Xau XIIe siècle, fait l’objet d’un programme de fouilles systématiques, exploité à la fois comme chantier-école international et comme lieu d’archéologie collaborative. Pour en savoir plus : https://www.clio.fr/securefilesystem/PRIX%20CLIO%202019_GILOTTE.pdf