Panier

Chargement en cours ...

juillet 2021

Le récit du Naufragé. Texte, traduction et interprétation

Capture d’écran 2021-07-12 à 10.02.24

 

 

 

Claude Obsomer est professeur à l’Université catholique de Louvain et à l’Université de Namur. Il nous livre dans cet ouvrage une analyse très fine et très scrupuleuse d’un roman égyptien du Moyen Empire (2160-ca 1552 av. J.-C.) qui fut découvert au XIXe s.

Le papyrus n° 1115 du musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg est la source unique attestant le récit du Naufragé. Ce texte littéraire du Moyen Empire compte parmi les plus étudiés dans les cours universitaires et associatifs, depuis la première édition publiée en 1906 par Wladimir Golénischeff (1856-1947). L’abondante bibliographie peut donner l’impression que tout a été dit à propos de ce texte réputé bien connu, mais des études récentes permettent de mieux saisir de nos jours le sens de l’œuvre, les clés les plus importantes se situant dans le sens à conférer au terme khénou (col. 3) et dans l’interprétation de Inek pou « C’est moi » (col. 89).

Le récit est celui d’un narrateur anonyme qui entreprend de raconter ses aventures en mer Rouge, lorsqu’il fut rejeté après un naufrage sur une île mystérieuse, repère d’un Serpent gigantesque.

Le livre de Claude Obsomer comprend une introduction et quatre parties.

L’introduction inclut une description du papyrus, une analyse des éditions du texte, un relevé des traductions intégrales publiées et une première discussion sur la structure du texte. Il est question aussi de la datation du papyrus et de la date de composition probable du récit.

> La première partie fournit une transcription hiéroglyphique établie à partir des photographies publiées en 1913 par Golénischeff, selon un découpage qui met en évidence la structure grammaticale du texte. Une translittération et une traduction sont placées en vis-à-vis.

> La deuxième partie offre, pour chaque phrase, des explications philologiques portant sur la structure grammaticale et analysant les interprétations à écarter.

> La troisième partie consiste en une traduction suivie destinée surtout aux non-égyptologues.

> Dans la quatrième partie, l’interprétation globale du Naufragé est envisagée : après un aperçu des opinions exprimées, elle offre une analyse très détaillée de la structure du texte et présente l’opinion de l’auteur.

> L’ouvrage inclut aussi un lexique des termes égyptiens employés dans le Naufragé, ainsi qu’une bibliographie qui permettra au lecteur d’approfondir sa démarche.

Le récit du Naufragé. Texte, traduction et interprétation, par Claude Obsomer, Collection Textes égyptiens (TEG), 2, 222 pages, Éditions Safran, 2021, 38,00 €, ISBN: 978-2-87457-129-9 | EAN: 9782874571299 | TEG02

Pour vous procurer l’ouvrage :

Éditions Safran

Rue des Genévriers, 32 | 1020 Bruxelles, Belgique

www.safran.be | editions@safran.be | commandes@safran.be