Panier

Chargement en cours ...

septembre 2018

Journées européennes du patrimoine 2018

Saint-Marcel, le chantier archéologique ouvre ses portes

Entre avril et octobre 2018, les archéologues de la société Archeodunum SAS explorent un terrain de 4,36 hectares au lieu-dit “Le Champ du Four” à Saint-Marcel (71). Ces fouilles préventives constituent un préalable à la création d’une zone de compensation environnementale liée à l’aménagement de la RN80 entre Cortelin et Droux, porté par la DREAL Bourgogne-Franche-Comté. Pour la première et unique fois, ce chantier en cours va ouvrir ses portes au public à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le samedi 15 septembre.

Plan du site

Une multitude de vestiges pour plus d’un millénaire d’histoire

Les fouilles visent à documenter des traces d’occupation allant de la fin de l’âge du Bronze à la fin de l’âge du Fer (de 1300 av. J.-C. au tournant de notre ère). Plus de 1600 structures archéologiques sont en cours d’exploration. Caractéristiques des âges des Métaux, ces vestiges prennent la forme de fossés, de puits, de négatifs de poteaux, de fosses et de rares tombes. On y distingue d’ores et déjà une quarantaine de bâtiments.

Les Gaulois sont dans la plaine

La fouille se situe en rive gauche de la Saône, dans la plaine au sud du village de Saint-Marcel. Nous sommes également à proximité de Chalon-sur-Saône/Cabillonum, que Jules César mentionne à l’époque de la Guerre des Gaules (58-52 av. J.-C.) comme un port et un carrefour économique majeur du peuple des Éduens.

Aristocratie terrienne

À Saint-Marcel, c’est un paysage campagnard qui apparaît, dominé par une ferme de la fin de l’âge du Fer (IIIe-Ier s. av. J.-C.). Cet établissement gaulois, d’un plan bien connu à cette période, s’organise en une cour d’au moins 5000 m2, entourée d’un fossé et d’une levée de terre, et abritant plusieurs bâtiments et au moins trois puits. De nombreux fragments d’amphores à vin, produit coûteux importé d’Italie, ainsi que des restes d’armement et de parures témoignent du statut privilégié d’une partie des occupants du lieu. Si le domaine s’étend aux alentours, il semble cantonné au sud-ouest par un puissant fossé rectiligne. Éventuellement doublé d’une digue, cet ouvrage à vocation hydraulique pourrait également être en lien avec la ville de Cabillonum.

A9R715493

Journées européennes du patrimoine 2018

Le samedi 15 septembre, le site sera exceptionnellement ouvert au public. Ce sera l’opportunité d’une rencontre avec les lointaines racines de Saint-Marcel, mais aussi d’une découverte du travail des archéologues. L’accès à la zone en cours de fouille sera possible dans le cadre de visites accompagnées, tandis qu’au cœur d’un village installé pour l’occasion, des spécialistes présenteront les objets recueillis sur le site.

Au-delà des fouilles, le site sera remis en état et valorisé par la mise en œuvre d’un projet de restauration écologique. Celui-ci sera présenté par la DREAL BFC, maître d’ouvrage, et son maître d’œuvre CDC Biodiversité.

Informations pratiques

Horaires d’ouverture : 10-12h et 14h-16h

Accès recommandé par la D978 et le sud de la rue du Champ du Four

Parking sur place

Organisation des visites en fonction des arrivées

Prévoir de bonnes chaussures

L’accueil aux personnes à mobilité réduite sur le site est possible (chemin de cailloux)

Pas de réservation

Pour des raisons de sécurité, les organisateurs se réservent la possibilité d’arrêter les visites guidées en cas d’affluence trop importante.

Plan du site

Service régional de l’archéologie Bourgogne-Franche-Comté

Le Service régional de l’archéologie (SRA) est le service de l’État compétent en matière d’archéologie au sein de chaque Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC). Sa mission est d’étudier, de protéger, de conserver et de promouvoir le patrimoine archéologique dans la région. Il veille à l’application de la législation relative à l’archéologie, encadre et participe à la recherche archéologique. Le SRA prescrit, par délégation du préfet de région, les diagnostics et les fouilles.

Dreal Bourgogne-Franche-Comté (dreal bfc)

La Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement est un service de l’État déconcentré en région. La DREAL met en œuvre, sous l’autorité du préfet de région, les politiques publiques du Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et du Ministère de la Cohésion des territoires (MCT). Elle porte de ce fait la préoccupation environnementale au cœur de son action. Le Service Transports et Mobilités pilote divers projets d’investissements routiers, dont l’aménagement de la RN80 entre Cortelin et Droux, sur la commune de Saint-Rémy.

Archeodunum

Archeodunum est une entreprise française spécialisée dans l’archéologie préventive. Elle est agréée depuis 2009 par le Ministère de la Culture et de la Communication, lui permettant d’effectuer des fouilles archéologiques pour les périodes allant du Néolithique à l’époque contemporain. S’appuyant sur un réseau de quatre agences et une équipe de spécialistes, notre société déploie son activité sur l’ensemble du territoire national. Son expertise couvre plusieurs spécialités archéologiques (archéologie du bâti, études de mobilier, céramologie, archéozoologie, palynologie, géomorphologie, pétrographie, études documentaires…).

Aménageur/Maître d’ouvrage

DREAL Bourgogne-Franche-Comté

Contrôle scientifique

DRAC Bourgogne-Franche-Comté/Service Régional de l’Archéologie

Investigations archéologiques

Archeodunum SAS

Responsable d’opération

Amaury Collet