Panier

Chargement en cours ...

novembre 2017

Isola (Alpes Maritimes)

Des découvertes archéologiques rares sur la Place Vieille

En  septembre dernier, en accord avec le service régional de l’Archéologie (ministère de la Culture), un suivi archéologique a accompagné les travaux de réaménagement de la Place Vieille à Isola. Ce suivi au cœur du village a permis la mise au jour de plusieurs occupations anciennes s’échelonnant depuis la Protohistoire jusqu’à nos jours.

À la suite de ces découvertes, le ministère de la Culture a confié la fouille de l’ensemble de la Place Vieille aux archéologues du service d’Archéologie Nice Côte d’Azur, en étroite collaboration avec la commune et le service des espaces publics de la Métropole Nice Côte d’Azur. Cette fouille, qui vient de débuter, s’achèvera dans le courant du mois de novembre et permettra la restructuration de cette place, plus vieille encore que ce que l’on imaginait !

Comme pouvait le laisser penser le toponyme de Place Vieille, déjà présent sur le cadastre napoléonien au XIXe siècle, la surveillance archéologique a rapidement mis au jour les vestiges d’une maison antérieure au tissu urbain actuel, daté approximativement de l’époque moderne. Cette découverte témoigne de la richesse de l’histoire du village, déjà reconnue pour sa parure religieuse.

Ce retour dans le temps a été très rapidement approfondi et confirmé par la découverte de deux sépultures en coffrage de pierres installées dans des niveaux bien plus anciens. D’autres couches médiévales ont encore été identifiées sur le site. Il en va de même pour une structure bâtie, calcinée sur place, qui promet d’enrichir les connaissances des archéologues sur des périodes encore sous-documentées par l’archéologie dans ces hautes vallées.

 

L'une des deux tombes à coffrage mises au jour sur la Place Vieille à Isola. Photo service de presse.

L’une des deux tombes à coffrage de pierres mises au jour sur la Place Vieille à Isola. Photo service de presse.

 

Enfin, plusieurs foyers antérieurs à la romanisation des Alpes ont été mis au jour dans cet espace de 250 m2. Si de telles occupations avaient été pressenties, et pour certaines caractérisées, cette découverte ouvre la porte à de nouvelles connaissances sur le passé des vallées des Alpes Maritimes.