Panier

Chargement en cours ...

janvier 2019

Exposition HOMÈRE

Louvre-Lens

27 mars – 22 juillet 2019

Le musée du Louvre-Lens présente l’exposition la plus ambitieuse jamais consacrée à Homère, le « prince des poètes », auteur de deux célèbres épopées, qui n’ont eu de cesse d’imprégner nos sociétés depuis l’Antiquité : l’Iliade et l’Odyssée.
Elle propose d’explorer les origines de cette influence fascinante d’Homère sur les artistes et sur la culture occidentale à travers les siècles, mais aussi d’en percer les nombreux mystères…
Portrait imaginaire du poète Homère, IIe siècle après J.-C., d’après un  original grec créé vers 150 avant J.-C., Paris, musée du Louvre  © Musée du Louvre, dist. RMN-GP / Thierry Ollivier. Photo service de presse.

Portrait imaginaire du poète Homère, IIe siècle après J.-C., d’après un
original grec créé vers 150 avant J.-C., Paris, musée du Louvre © Musée du Louvre, dist. RMN-GP / Thierry Ollivier. Photo service de presse.

Achille, Hector, Ulysse… autant de noms qui continuent à résonner dans nos esprits aujourd’hui. De l’Antiquité à la Renaissance, les artistes ont puisé dans les récits d’Homère une multitude de sujets fondamentaux qui ont façonné l’histoire de l’art. Comment expliquer ce succès ininterrompu ?
Cette première exposition d’envergure internationale se propose d’interroger la référence à Homère et aux héros de l’Iliade et de l’Odyssée. L’occasion aussi de soulever de nombreuses questions : Homère a-t-il existé ? Est-il l’auteur unique de cette œuvre littéraire monumentale ? Où et quand a-t-il vécu ? Si les poèmes homériques ont été des sources répétées d’inspiration, cela tient sans doute à une « homéromanie » dont l’exposition se propose d’explorer les enjeux et d’analyser les diverses manifestations dans le langage, la littérature, les sciences, les arts, la morale et l’art de vivre.
À travers près de 250 œuvres, allant de l’Antiquité jusqu’à l’époque contemporaine, l’exposition offre une plongée inédite dans la richesse du monde homérique. Le parcours propose un panel d’œuvres aussi dense et varié que l’influence d’Homère, allant de peintures et objets de la Grèce antique, sculptures et moulages, tapisseries, jusqu’aux peintures de Rubens, Antoine Watteau, Gustave Moreau, André Derain, Marc Chagall et Cy Twombly.
Entrée de l’exposition : une assemblée des dieux de l’Olympe accueille le visiteur © Martin Michel.

Entrée de l’exposition : une assemblée des dieux de l’Olympe accueille le visiteur © Martin Michel. Photo service de presse.

Un périple dans l’univers d’Homère
Après un prélude consacré aux dieux de l’Olympe, le visiteur commence son parcours par une rencontre avec le « prince des poètes » et surtout les mystères qui l’entourent. Il embarque ensuite aux côtés des principaux héros de l’Iliade et de l’Odyssée : objets archéologiques et œuvres modernes évoquent la manière dont ces épopées fondatrices, maintes fois repensées, interprétées, actualisées, ont été mises en images au fil du temps. Le parcours propose un détour par les « poèmes du Cycle », ces récits relatant les scènes les plus célèbres de la guerre de Troie, qui appartiennent à d’autres poèmes aujourd’hui disparus. Le cheval de Troie, la mort d’Achille, l’enlèvement d’Hélène…
Ces épisodes permettent de comprendre l’étendue de la matière épique antique et le miracle que constitue la conservation des œuvres d’Homère. L’aventure s’achève par une exploration des phénomènes d’« homéromanie » qui ont marqué la science archéologique et inspiré des œuvres ou des comportements, suivant une imitation homérique très féconde, jusque dans la vie quotidienne.