Panier

Chargement en cours ...

avril 2018

Exposition

Napoléon stratège

Musée de l’armée, Paris

6 avril-22 juillet 2018

 

Antoine Jean Gros (1771-1835), Le général Bonaparte sur le pont d’Arcole, vers 1796 © BPK, Dist. RMN-Grand Palais/Daniel Steiner. Photo service de presse.

Antoine Jean Gros (1771-1835), Le général Bonaparte sur le pont
d’Arcole, vers 1796 © BPK, Dist. RMN-Grand Palais/Daniel Steiner. Photo service de presse.

 

 

Après sa vision politique, explorée en 2013 dans Napoléon et l’Europe, puis le décryptage de l’histoire de sa chute et de sa légende, avec Napoléon à Sainte-Hélène. La conquête de la mémoire (2016), le musée de l’Armée aborde au printemps 2018 une autre facette de Napoléon qui se trouve universellement reconnue : le chef de guerre.

S’interroger sur le stratège que fut Napoléon, c’est d’abord définir la stratégie et son évolution. Car c’est à cette époque, justement, que la
notion se lie intimement au pouvoir et au talent de celui qui l’incarne. Née dans le milieu militaire, elle prend peu à peu le sens, et la forme, qui s’appliquent de nos jours plus largement à la politique, l’économie, la finance, ou encore à la communication. Expression immatérielle d’une pensée dont l’art est de maîtriser les paramètres les plus divers et leurs interactions, la stratégie est rarement évoquée, aujourd’hui, sans référence à Napoléon. Et c’est là toute l’ambition de l’exposition : donner à voir, à comprendre la façon dont lui-même a pu la concevoir et l’appliquer. L’exposition s’appuie sur les cartes, les documents qui témoignent des réflexions du stratège, mais aussi sur les objets, vestiges, symboles ou représentations de la réalité historique – qui incarnent la réalité tangible sur laquelle la pensée stratégique veut avoir prise.
Afin de rendre le propos accessible au plus grand nombre, l’apport de Napoléon est présenté dans le contexte de son époque : il y sera question de sa formation, de ses aptitudes et des moyens dont lui-même et ses adversaires pouvaient disposer. Montrer l’homme à l’œuvre, expliquer les enjeux et le déroulement des campagnes, analyser, au cœur de l’action, ses plus célèbres batailles, ses succès
comme ses échecs, tel est l’enjeu.
Distincte du parcours consacré dans les salles permanentes à la Révolution et à l’Empire, l’exposition en offre une vision complémentaire. Des outils multimédias, conçus pour l’occasion, proposent une approche immersive destinée à faciliter l’appropriation par le visiteur d’une notion abstraite et complexe. Dans les salles permanentes, leur répondent des dispositifs numériques entièrement renouvelés qui abordent sur un mode plus narratif ou explicatif, les conceptions stratégiques de Napoléon. Un aller-retour entre ces
deux approches est ainsi proposé aux visiteurs qui peuvent s’y adonner en toute liberté.

Commissariat de l’exposition, Musée de l’Armée
Émilie Robbe, conservateur en chef du patrimoine, département moderne
Grégory Spourdos, chargé d’études documentaires au département moderne
Hélène Boudou-Reuzé, assistante de conservation au département des peintures et sculptures, cabinet des dessins, estampes et photographies et de la bibliothèque
Julia Bovet, assistante du commissariat d’exposition

Informations pratiques

Musée de l’Armée, Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle – 75007 Paris
01 44 42 38 77
musee-armee.fr

Horaires
Exposition du 6 avril au 22 juillet 2018
Du lundi au vendredi de 10h à 18h,
nocturne le mardi jusqu’à 21h.
Samedi et dimanche de 10h à 19h.

Visites guidées

Familles, scolaires et étudiants :
jeunes@musee-armee.fr
Adultes :
benedicte@cultival.fr – 0825 05 44 05

Tarifs
Exposition et collections permanentes
Tarif plein 12€ – Tarif réduit 10€
Gratuit moins de 18 ans
Tarif groupe à partir de 10 personnes 10€

Réservations

Billetterie en ligne : musee-armee.fr
Groupes : groupes@musee-armee.fr

Accès

Métro 18 La Tour-Maubourg
Métro 13 Varenne
RER C