Panier

Chargement en cours ...

Fig-04
septembre 2013

Deux villas d’exception en pays lingon

Lux sur la Tille, Attricourt sur la Vingeanne

Résumé
De nombreux établissements gallo-romains ont été enregistrés par photographie aérienne à partir de Dijon depuis plus de 50 ans. Les ensembles maçonnés vont de la modeste ferme à portique de façade à la grande villa dont la confortable pars urbana est accompagnée des bâtiments agricoles de la pars rustica. Deux d’entre elles émergent de cette série, non par leurs dimensions – entre huit et dix hectares – mais par leur architecture. Celle de Lux, avec l’étendue et la densité de ses bâtiments, sa façade de prestige, est organisée vers un commerce fluvial par la Tille entre le blé des Lingons et Rome. Pour celle d’Attricourt, dont la maison du dominus est plus réduite, mais d’une grande richesse, dont le « sanctuaire » est sans équivalent, l’importance des cultes et de la qualité de la vie semble primordiale. Toutes deux dans le paysage antique font partie de ces « villas palatiales » qui ont été signalées en Gaule et en Bretagne. Elles appartiennent à cette série de sites archéologiques que rien ne semble menacer, sinon les progrès de l’agriculture et de la détection clandestine.

Les illustrations visibles en diaporama ci-dessous sont légendées dans le pdf attaché à cet article.

AT30_R-Goguey_Deux-villas-dexception-en-pays-lingon

[Téléchargez l’article complet  (en pdf) en cliquant sur  le lien ci-dessus]

René Goguey, Alexandra Cordier