Panier

Chargement en cours ...

avril 2018

Découverte d’un établissement anglo-saxon et d’un camp romain en Angleterre

Les archéologues découvrent des villages abandonnés, des outils préhistoriques et près de sept tonnes de céramiques dans le Cambridgeshire.

 

Une petite fibule en forme de coq. © Photograph: Highways England/MOLA Headland Infrastructure. DR.

Une petite fibule en forme de coq. © Photographie Highways England/MOLA Headland Infrastructure. DR.

 

C’est à l’occasion de travaux de réfection de l’A14 et du contournement de Huntingdon qu’une équipe de 200 archéologues britanniques a mis au jour les traces d’une occupation humaine très dense et très ancienne dans cette région au nord-ouest de Cambridge : plusieurs vestiges de villages, des tertres funéraires, des cromlechs, des chemins, des sites de production à grande échelle comme, par exemple, des fours de poterie et un centre de distribution romain. Ils ont également mis au jour un site frontalier avec d’immenses fossés, une porte d’entrée ainsi qu’un phare/signal sur une colline qui domine toujours la région.

 

Cambridge. Anglo-Saxon settlement and Roman army camp found in A14 bypass dig. The Guardian. DR.

Cambridge. Établissement anglo-Saxon et camp militaire romain découverts près de la A14. © The Guardian. DR.

 

Les découvertes comprennent des outils préhistoriques en silex, près de sept tonnes de céramiques, et plus de 7000 petits objets personnels, dont un pendant romain en jais, gravé d’une tête de Méduse, une fibule en forme de coq, une magnifique flûte en os anglo-saxonne, ainsi qu’une échelle en bois étonnement bien conservée, daté par C14 des années 500 av. J.-C., trouvée avec une pagaie en bois dans le fond d’un puits de sept mètres.

 

Flûte en os anglo-saxonne. © Photograph: Mola Headland Infrastructure. DR.

Flûte en os anglo-saxonne. © Photographie Mola Headland Infrastructure. DR.

 

D’après Steve Sherlock, il ne s’agit pas d’un seul site immense mais d’un panorama général d’une région sur plus de 6000 ans. Le village médiéval compte à ce jour une douzaine de vestiges de maisons. L’ensemble des constructions recouvre plus de 40 structures en bois anglo-saxonnes comprenant des maisons, des ateliers et des bâtiments agricoles. Ce village a été occupé entre le XIIe et le XIVe siècle. La cause de son abandon est probablement liée au fait que les villageois ont dû quitter leurs terres lorsque les bois de la région ont été incorporés dans le domaine forestier royal.

 

Dégagement d'un squelette. © Photograph: Highways England/MOLA Headland Infrastructure. DR.

Dégagement d’une sépulture d’époque romaine. © Photographie Highways England/MOLA Headland Infrastructure. DR.

La répartition des sites suggère un alignement le long de la voie romaine située actuellement sous la A14. Des centres importants de production de poterie romaine et tardive ont été relevés autour de Brampton et sur les berges de Great Ouse.

Ces fouilles qui concernent près de 350 ha sont les plus importantes menées ces dernières années en Grande-Bretagne.

Pour en savoir plus : https://www.theguardian.com/science/2018/mar/27/anglo-saxon-settlement-and-roman-army-camp-found-in-a14-bypass-dig?CMP=share_btn_tw