Panier

Chargement en cours ...

août 2020

Chine. Un groupe de tombes découvert dans le Sichuan

Inhumations de la dynastie des Han de l'Ouest divisées en tombes à puits verticaux rectangulaires (ou trapézoïdaux). © Institut provincial des vestiges culturels et archéologiques du Sichuan. DR.

Inhumations de la dynastie des Han de l’Ouest divisées en tombes à puits verticaux rectangulaires (ou trapézoïdaux). © Institut provincial des vestiges culturels et archéologiques du Sichuan. DR.

 

Des archéologues de la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, ont mis au jour un groupe de tombes et d’autres ruines datant entre la période des Royaumes combattants (475 av. J.-C.-221 av. J.-C.) et la dynastie Qing (1644-1911), selon les autorités locales.

 

China-Sichuan-02a

 

China-Sichuan-03a

 

Les objets funéraires mis au jour dans les tombes comprennent de la poterie, des articles en bronze, des bijoux et des figurines en fer et en argent. © Institut provincial des vestiges culturels et archéologiques du Sichuan. DR.

Les objets funéraires mis au jour dans les tombes comprennent de la poterie, des articles en bronze, des bijoux et des figurines en fer et en argent. © Institut provincial des vestiges culturels et archéologiques du Sichuan. DR.

Depuis fin mars de cette année, 165 tombes, 13 fosses à cendres, 11 tranchées et trois fours à poterie ont été mis au jour sur un chantier de construction dans le village de Wuyi du district de Pengshan, selon l’Institut de recherche sur les vestiges culturels et archéologiques de la province du Sichuan. Plus de 900 pièces et ensembles d’objets funéraires ont également été découverts sur le site.

 

Figurine en céramique de fonctionnaire. © Institut provincial du Sichuan des vestiges culturels et de l'archéologie. DR.

Figurine en céramique de fonctionnaire. © Institut provincial du Sichuan
des vestiges culturels et de l’archéologie. DR.

 

« L’ensemble a une longue durée de plus de 2000 ans, et les tombes ont été densément construites », a déclaré Li Wantao, membre l’institut en charge du projet de fouille, qui a été menée de manière concertée par l’institut et la protection des vestiges culturels de Pengshan. Li a ajouté que les travaux de fouilles sont en cours et que d’autres découvertes seront faites à l’avenir.

 

La zone de fouilles s'étend sur près de 60 ha, et un grand nombre de tombes, de fours à poterie, de fossés et des fosses à cendres, datés de l'ère des Royaume Combattants aux dynasties Ming et Qing, ont été découverts. © Institut provincial des vestiges culturels et archéologiques du Sichuan. DR.

La zone de fouilles s’étend sur près de 60 ha, et un grand nombre de tombes, de fours à poterie, de fossés et des fosses à cendres, datés de l’ère des Royaume Combattants aux dynasties Ming et Qing, ont été découverts. © Institut provincial des vestiges culturels et archéologiques du Sichuan. DR.

 

Sur la base de documents historiques, les archéologues ont confirmé que le groupe de tombes se trouvait à l’emplacement de Wuyang, une ville antique, et d’un cimetière de l’ancien royaume Shu, centré autour du Sichuan actuel.

« La longue durée, les formes variées des tombes ainsi que les multiples combinaisons d’objets funéraires, reflètent toutes le processus d’unification de l’ancienne civilisation Shu et de la civilisation chinoise, et elles ont une grande valeur académique », a souligné Li.

 

Source: Xinhua News Agency [July 24, 2020] https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2020/07/tomb-cluster-discovered-in-sw-chinas.html